Version 1.2~Eternal Youth {Pour public averti°}
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Marguerite de MontJoie

Aller en bas 
AuteurMessage
Marguerite de MontJoie
Admin
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 26
Citation : "Je vois l'enfer dans vos yeux..."
Métier : Luthière
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
État: Vampire
Alignement: Mal
Lieu de résidence permanent: Nouvelle-Orléan

MessageSujet: Marguerite de MontJoie   Mar 28 Aoû - 20:13

Nom:De MontJoie

Prénom:Marguerite

Âge:17

Surnom:Margot

Métier: Luthière(féminin de "Luthier")

Description physique: On a versé de l'absinthe dans ses yeux,on a incendié ses boucles soyeuses.Sa peau exsangue,laiteuse,qui se couvre joyeusement d'éphélides au soleil vous régale de sa traître odeur sucrée.La Beauté Morbide ravive ses lèvres empoisonnées d'une touche d'incarnat et agrémente sa chevelure de multiples aparats inutiles.Sa voix est claire,sa peau est douce,mais son regard est incroyablement froid.Ses jambes sont longues et fines;son pied,arqué.Son corps respire la délicatesse et la féminité,dégageant tout de même ce petit quelque chose de sombre.


Description morale: Marguerite n'est pas humaine.Du moins,au sens caractéristique du terme.Son être entier est instable,déséquilibré et autres synonymes.Elle ne recherche pas particulièrement la compagnie des gens mais peut les supporter..dans la limite du possible.Elle ne rit que très peu(et dans des circonstances inapropriées).La musique,par contre,la plonge dans un état d'ataraxie profonde.La musique des violons qu'elle conçois est en elle-même un vrai sédatif pour la pauvre détraquée.La femme est soumise,son regard est fuyant.Mais lorsqu'il se plonge dans vos yeux,ce regard sagace vous froisse jusque dans les profondeurs de votre être.Le stoïscisme,la rudesse et la froideur dont font preuve Marguerite peuvent parfois être déstabilisants pour des gens mentallement sains.Socialement mésadaptée,la Beauté Morbide n'a aucune connaissance de ce qu'on apelle conscience.

Dans la tête de Marguerite,votre passe-temps favori est de comploter contre elle.Pour enrayer ce problème,elle doit vous mettre hors d'état de nuire.Elle doit vous meurtrir,vous tourmenter.Votre vie doit être un enfer,jusqu'à ce qu'elle trouve que le jeu n'est plus drôle,et qu'elle doit y mettre fin.

Sous ses airs innocents,Marguerite cultive des intérêts macabres.Très macabres.L'esthète ne recherche-t-il pas la beauté dans tout ce qui est considéré comme moralement laid et morbide?

Histoire:
Marguerite naquit dans une famille de luthiers qui n'étaient ni riches ni pauvres.Néanmoins,par ses manières distingués,Marguerite passe facilement pour une aristocrate.Ses instincts d'esthète lui donnent,à 17 ans, l'allure d'une noble.Ces mêmes inclinaisons esthétiques lui donnaient l'air d'une poupée,étant jeune.Une poupée au regard vide,une poupée incable d'aimer ou de pleurer.Les seuls sourires que la petite Marguerite esquissaient étaient empli d'un tel machiavélisme qu'on crut qu'elle était possédée du démon.Les gens se sentaient mal à l'aise à ses côtés,même ses propres parents.Parents qui la laissaient vaguabonder tard le soir,dans des rues mal éclairées et bourrées de prédateurs de tous genres.C'est dans cette grande liberté que grandit cette petite fille socialement inadaptée.
Elle ne savait ni lire ni écrire,mais passait beaucoup de temps dans les bibliothèques.Les livres richement décorés la fascinait à un tel point qu'elle apprit la signification des symboles griffonnés sur les pages,avec l'aide d'une bibliothécaire émerveillée par sa beauté.Dès lors,les seuls livres qu'elle lisit furent dépourvus d'images.Ils racontaient d'occultes histoires à propos de vampires ou autres créatures de la nuit.Elle prenait cela tellement au sérieux qu'une nuit,elle décida d'aller se promener dans un cimetière.S'assoir sur les tombes,attendre qu'on vienne lui donner le baiser immortel.Elle entendait des grognements dans la nuit.Le chant des loups se fit plus insistant.Ils étaient en cercle autour d'elle,comme des vautours autour d'une charogne qui pourrissait depuis des jours déjà.La peur ne la terassa pas: elle savait qu'elle allait mourir;à 7 ans.Elle le savait jusqu'à ce que la moitié des bêtes tombe par terre,une flèche dans le cou.L'autre moitié renifla les corps inertes de leurs compagnons de chasse agonisants puis repartirent.

Une silhouette d'homme se dirigea vers elle.Elle se leva de son putride siège et alla vers lui.Elle put voir le visage de son sauveur.Il était pâlot et avait des traits si fins qu'ils touchèrent son esprit fantaisiste.Des cheveux d'ébène violacé encadraient le visage de la magnifique créature.Elle plongea son jeune regard dans celui du Vampire.Le gris acier de ces yeux..et ce qu'elle y vut..

"Je vois l'enfer dans vos yeux.."
souffla-t-elle d'un ton tendre.

Elle grimpa sur une pierre tombale plate et caressa son visage au teint veineux du revers de la main.

"Je vous déteste.."
fit-elle avec un sourire.
Elle déposa un baiser sur ses doigts et posa ses doigts sur les lèvres du vampire.

"Je sais ce que vous êtes.."
eut-elle le temps de murmurer avant que le Vampire disparaisse.

Elle rentra saine et sauve chez elle cette nuit-là.Aucun incident notable n'est arrivé après celui-ci,jusqu'à ses dix ans.

Elle n'avait jamais porté ses parents dans son coeur.Une nuit,elle se glissa dans la chambre de ses parents,un poignard à la main.Une fois les rideaux soigneusement fermés,c'est avec un sourire qu'elle les tua de plusieurs coups de couteau à la gorge.Le sang de ses parents encore sur sa robe de nuit,la petite se lava les mains et alla se coucher.Le lendemain matin,elle avait plié bagage.On retrouva ses parents une semaine plus tard,alors qu'elle était au loin.On assimila l'affaire à un cas de tueur en série qui rôdait dans les parages.

Quant à Marguerite,elle continua sa route vers null part.Elle errait désormais sans but,s'arrêtant dans des cimetières ou des auberges pour y passer la nuit.C'est dans une de ces auberges qu'elle rencontra un luthier qui la prit sous son aile,éblouit par sa beauté.Même à son âge,les violons qu'elle taillait étaient dignes d'intérêt.Et elle prenait un grand plaisir à les fabriquer.C'est ainsi qu'elle passa le reste de son enfance et le début de son adolescence,jusqu'à ce qu'elle demande à avoir son propre atelier.Son mentor n'eut pas à lui en payer un puisqu'il mourrut de vieillesse dans la semaine.C'est donc elle qui tient l'atelier "familial"-qu'elle a renommé "Au fil du temps"- depuis ce temps.

Coeur: Elle est surtout attirée par les vampires.

Orientation:Hétérosexuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat de Lioncourt
Admin
avatar

Nombre de messages : 314
Age : 26
Citation : "Le mal n'est qu'un point de vue. Dieu tue à l'aveuglette, et nous ferons de même."
Métier : Aristocrate
Date d'inscription : 30/07/2007

Feuille de personnage
État: Vampire
Alignement: Mal
Lieu de résidence permanent: Nouvelle-Orléan

MessageSujet: Re: Marguerite de MontJoie   Mar 28 Aoû - 22:59


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampyre.superforum.fr
 
Marguerite de MontJoie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une complicité difficilement séparable...(PV Petite Marguerite)[FINI]
» marguerite + la luxure coule dans mes veines
» La journée de la femme : Louise Marguerite de Bréville
» Marguerite Leduc
» Les Andelys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations-
Sauter vers: